Pilates, Yoga Montpellier

Le mouvement source d'épanouissement

Articles


 

Extrait SY n°104 MARS 2010 Thérapie
Par Sophie Baignères et Dina Rodriguez



HORMONE ET YOGA

Dinah Rodriguez a créé, il y a 18 ans, « Hormon Yoga » afin d’aider les femmes face aux problèmes et symptômes liés au déséquilibre hormonal et à la ménopause. Une alternative naturelle à la thérapie hormonale de remplacement qui, selon des recherches effectuées en Allemagne en 2002, sont dangereuses pour la santé.


 

Diplômée de l’Université de Sao Paulo en psychologie et philosophie, Dinah Rodriguez, yoga thérapeute d’origine brésilienne, invente en 1991 une série d’exercices pour réactiver les hormones. Avec 45 ans de yoga derrière elle, une étude approfondie de textes anciens sur le yoga, et une exploration de la pratique du qi-gong, Dinah Rodriguez compose une séquence combinant des postures dynamiques et une technique de respiration intense (Bashtrika). Elle développe également un travail spécifique sur les glandes (ovaires, thyroïde, hypophyse et surrénales) issu d’une adaptation de postures de Hatha Yoga et Kundalini Yoga, associées à une technique tibétaine de circulation de l ‘énergie.

 

 

 

La ménopause et ses symptômes

Scientifiquement, la ménopause commence après un an d’absence de menstruations. En France, elle survient en moyenne à l’âge de 51 ans. Mais cela fluctue d’une femme à l’autre (entre 40 et 55 ans). Il existe cependant des cas de ménopause prématurée faisant suite à un problème de santé ou à un choc émotionnel. Cela peut venir d’un trop d’exercices physiques d’un poids anormalement bas. Il en résulte un taux d’hormones très faible et souvent un état dépressif.

Les symptômes sont d’ordre physique, émotionnel et intellectuel. Sur le plan physiologique : perte de cheveux, problème de peau, bouffées de chaleur, sécheresse uro-génitale (qui elle-même contribue à affaiblir l’immunité de cette région, pouvant causer des cystites et autres maladies locales) et douleurs dans les articulations... D’un point de vue émotionnel, la femme peut se sentir irritable, dépressive, sujette à des changements d’humeur fréquents et à l’insomnie. Il y a un ralentissement  de l’activité cérébrale et plus particulièrement du raisonnement et une difficulté à prendre des décisions.

La thérapie Hormon Yoga s’adresse aussi aux femmes ayant des problèmes d’infertilité, à celles qui, à n’importe quel âge, présentent un taux d’hormones trop bas et aux adolescentes (crampes menstruelles, déprimes…).

 

 

 

Pratiquer Hormon Yoga

Une étude scientifique effectuée en Allemagne en 2002 a démontré que la thérapie de remplacement hormonal était dangereuse pour la santé et pouvait augmenter le risque de cancer du sein et de thrombose. Elle a aussi prouvé que les oestrogènes produits dans les traitements de remplacement hormonal ne protégeaient pas le cœur et que seuls les oestrogènes fabriqués naturellement pouvaient prévenir une attaque cardiaque. Dinah Rodriguez recommande donc de pratiquer au moins 4 fois par semaine et tous les jours une demi-heure si l’on veut obtenir des résultats très rapides. Elle conseille de démarrer la pratique dés l’âge de 35 ans, qu’il y est symptôme ou non, car à 40 ans, les hormones commencent à diminuer. Parmi les effets collatéraux de Hormon Yoga, on observe la disparition des tendinites (avec la technique de nettoyage des nadis ou canaux d’énergie) et l’élévation du taux d’hormones. Certaines contre-indications sont à prendre en compte sérieusement : ne pas pratiquer Hormon Yoga pendant le cycle menstruel et la grossesse, en cas de cancer du sein ou d’endométriose avancée.

 

 

 

la recherche scientifique sur Hormon Yoga

(résultats obtenus par les pratiquants de Hormon Yoga)

Le taux d’oestrogènes augmente de 254%pg/ml en 4 mois, avec une pratique en moyenne d’un jour sur deux.

L’intensité de tous les symptômes diminue avec le taux élevé d’oestrogènes.

La sécheresse uro-génitale est éliminée en une semaine.

Les bouffées de chaleur baissent en intensité ou disparaissent totalement en 2 mois.

Les symptômes émotionnels tel que l’irritabilité, l’insomnie, les changements d’humeur, crises de larmes, angoisse, instabilité émotionnelle, etc…sont éliminés complètement en 1 à 2 mois.

Pour la dépression, une pratique quotidienne est nécessaire pendant 3 à 4 mois, avec des pranayamas (respirations) spécifiques.

La fréquence de la pratique (nombre de jours par mois) et l’intensité (nombre de mois de pratique) sont directement proportionnelles aux résultats obtenus par rapport au taux d’hormones et aux symptômes.

 

 

 

« Bien vivre sa ménopause avec le yoga » Dinah Rodriguez – Editions Médicis

Stages et formations Hormon Yoga – infos sur :http://www.dinahrodrigues.com.br/

À savoir : Dinah Rodriguez travaille actuellement sur une série spéciale pour les diabétiques et pour les hommes.


 

Actualités

***

Cette année, un nouveau cours de

'Yoga de la femme'

vous est proposé

les Lundis de 10h30 à 12h

***

Les cours reprennent à partir du Lundi 11 septembre

***

Retrouvez nous à la foire aux associations de Juvignac

le samedi 9 Septembre 2017

Place du Soleil - Constellations